Pourquoi prendre de la vitamine D ?

La vitamine D est essentielle au bon fonctionnement du corps humain. Définie comme vitamine liposoluble, soluble dans les graisses, c’est dans un premier temps une hormone.

Source de bonne humeur, elle contribue au renforcement des défenses naturelles et au maintien des os, des dents et des muscles.
La principale fonction de la vitamine D est en effet de permettre à l'intestin d'absorber de manière optimale le calcium et le phosphore et aux reins de réabsorber ces éléments.

Cette vitamine rassemble plusieurs substances : les calciférols. On distingue la vitamine D2 ou ergocalciférol, d'origine végétale, qui est présente dans de nombreux aliments et, la vitamine D3 ou cholécalciférol synthétisée au niveau de la peau sous l'action des ultraviolets sur le cholestérol. La D3 se trouve principalement dans des aliments d'origine animale comme les poissons gras tels que le saumon, le thon et la truite, le lait de vache ou des aliments riches en soja.

Les personnes peu exposées à la lumière sont en règle générale en carence de vitamine D, c'est notamment le cas des personnes âgées.
L'apport nutritionnel conseillé diffère alors d'une personne à l'autre. Les enfants de un à trois ans doivent avoir un apport quotidien de 10 microgrammes, tout comme les femmes enceintes. Les adultes se suffisent de 5 microgrammes alors que les personnes âgées fragiles ont besoin de 20 microgrammes.

Cette hormone prévient le rachitisme, plus particulièrement chez les nouveaux nés qui sont nourris de lait de vache. Au-delà de renforcer la structure osseuse et les muscles grâce à une meilleure absorption du calcium et du phosphore, la vitamine D prévient également les premiers signes de vieillesse et les cancers colorectaux.

Lors de la prise de compléments de vitamine D, il est indispensable de suivre les doses préconisées. Une surdose peut être source d'élévation du taux de calcium dans le sang et engendrer des nausées, des maux de tête, des douleurs musculaires et osseuses, des troubles du rythme cardiaque et des problèmes rénaux.

La meilleure solution reste de s'exposer 15 à 30 minutes au soleil par jour, le temps nécessaire pour obtenir 50 à 90% des besoins quotidiens en vitamine D !



La vitamine D, base d’un squelette solide


La vitamine D est à la fois une hormone produite par le corps et une substance que l’on trouve dans plusieurs sources alimentaires. Jouant un rôle essentiel dans l’absorption du calcium par l’organisme, elle contribue de façon importante au maintien du système osseux.
 

L'exposition au soleil, principale source de vitamine D


Le corps est capable de synthétiser la vitamine D au niveau de la peau sous l'effet des rayons ultraviolets B, également appelés UVB. Une exposition régulière au soleil, même s'il ne s'agit que des bras et du visage ou pendant une durée relativement courte (15 minutes), suffit à produire suffisamment de vitamine D pour subvenir aux besoins de l'organisme.
La couleur de la peau, la saison pendant laquelle l'exposition a lieu et l'utilisation d'une crème solaire (recommandée en cas d'exposition en été), sont des facteurs qui peuvent augmenter ou réduire la quantité de vitamine D produite.

Carence en vitamine D 


En France, plusieurs études ont montré que plus d'un tiers de la population souffre d'un déficit modéré en vitamine D. Cela est principalement dû à un manque d'ensoleillement du mois d'octobre à avril.
Une carence en vitamine D peut avoir des conséquences sérieuses sur le développement du squelette et la solidité des os. Chez les jeunes enfants, un apport suffisant en vitamine D est essentiel pour éviter le rachitisme, une maladie empêchant le développement du squelette et la calcification des os.
Chez l'adulte, une carence en vitamine D peut se traduire par une maladie similaire, l'ostéomalacie. Les personnes âgées sont particulièrement à risque, ayant tendance à moins s'exposer au soleil.

Sources alimentaires de vitamine D et compléments


Si l'exposition au soleil ne garantit pas une production suffisante de vitamine D par le corps, on peut se tourner vers d'autres sources pour compléter les apports nécessaires au bon fonctionnement  de l'organisme. Les poissons gras comme le saumon, les œufs, ou encore le lait de vache font partie de la liste des aliments contenant de la vitamine D.
En hiver, lorsque l'ensoleillement est faible, ou chez les femmes allaitant leur enfant, la prise de compléments alimentaires permet de maintenir facilement un apport adéquat et régulier en vitamine D.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.