Le fer, un oligo-élément indispensable à notre organisme !





Le fer est un oligo-élément  indispensable à notre organisme car présent dans l’hémoglobine des globules rouges, dans la myoglobine des muscles  et dans de nombreuses réactions enzymatiques nécessaires à la respiration des cellules. Il est aussi indispensable au bon déroulement d’une grossesse.
Par contre, il n’est présent qu’en très petite quantité dans l’organisme soit 4 g chez l’homme et 2,5 g chez la femme. Comme ce dernier ne peut le synthétiser,  nous devons puiser le fer dans les aliments ou au moyen de compléments alimentaires.

Les apports recommandés en fer (rapport établi par l’AFSSA en 2001) :

- 10 mg/jour pour les enfants de 10 à 12 ans,
- 13 mg/jour chez les adolescents,
- 16 mg/jour chez les adolescentes de 13 à 19 ans
- 18mg/jour chez la femme adulte
- 27 mg/jour chez la femme enceinte
- 8 mg/jour chez l’homme adulte.
Il est donc important de faire attention aux carences en fer qui résultent souvent d’un apport quotidien insuffisant dans notre alimentation (insuffisance de viande par exemple, régime déséquilibré…) mais aussi des pertes menstruelles chez la femme. L’entraînement, les efforts intenses peuvent causer une élimination accrue du fer et donc une carence, notamment chez les femmes
Le taux d’absorption du fer augmente avec une consommation de vitamine C que l’on puise dans les fruits et légumes.
En revanche, ce taux sera diminué avec la consommation simultanée de café, thé, vin ou bière.

Quelles peuvent être les conséquences ?

- Etat de fatigue,
- Difficulté de concentration,
- Baisse de la mémoire et faculté d’apprentissage
- Baisse du système immunitaire qui rend le corps plus vulnérable aux infections.
- Baisse des performances physiques chez les sportifs
- Irritabilité et nervosité
- Vertiges
- Anomalies de la peau
- Pâleur des conjonctives
Pour les femmes enceintes cela est d’autant plus important car cette carence en fer peut affecter de manière irréversible la croissance du cerveau de l’enfant.
A l’inverse, l’excès de fer dans l’organisme est un réel problème. Le corps humain possède peu de mécanismes d’élimination de cet oligo-élément, si bien qu’il s’accumule facilement. Or, un excès de fer pourrait être associé à certaines maladies graves (douleurs articulaires, des troubles du rythme cardiaque, une cirrhose du foie voire un cancer…) ou moins graves (douleurs abdominales, constipation, douleurs, diarrhées, nausées, selles de couleur noire, vomissements, etc.).

Ou trouve-t-on le fer ?

Dans les aliments tels que la viande rouge (notamment le foie), la volaille, le poisson et les fruits de mer ou encore les fruits séchés, la mélasse, les grains entiers, les légumineuses, les légumes verts, les noix, le tofu, lentilles, pomme de terre.

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.