Comment retrouver le plaisir de manger de façon saine ?



Nous savons bien souvent nous-mêmes d’où viennent nos kilos en trop : on se reproche de manger trop ou mal pendant ou en-dehors des repas, de grignoter trop souvent… Pourquoi est-il alors si difficile de perdre du poids ? Parce que les sensations élémentaires qui régissent notre comportement alimentaire se sont déréglées : nous ne sommes plus capables de reconnaître réellement la faim, le plaisir et la satiété.

Soyez dans le vrai !

Pour perdre durablement du poids (et pour ne pas le reprendre), il va falloir retrouver les vraies sensations sur notre rapport personnel avec la nourriture et sur nos besoins :
  • D’abord, apprendre à reconnaître le VRAI signal de la faim (le creux à l’estomac, les gargouillis) pour commencer à manger. Ainsi, on mange par faim, et non par gourmandise, stress ou compulsion.
  • Ensuite, éprouver le VRAI plaisir de manger. Ainsi, on devient capable de percevoir que ce plaisir diminue au fur et à mesure que l’on est rassasié.
  • Enfin, savoir reconnaître le VRAI moment où l’on n’a plus faim, où manger ne n’apporte plus de satisfaction à notre corps, pour s’arrêter de manger. Ainsi, on s’arrête de manger au bon moment et on évite les calories inutiles.

Comment faire ?

  1. Je mange lentement… donc je mange moins Pourquoi ? Parce qu’il faut compter au moins une dizaine de minutes pour ressentir la satiété. Les messages entre les centres cérébraux et l’organisme prennent du temps. Si l’on mange trop vite, on laisse passer le moment où l’on est rassasié et on continue à manger… un peu au-delà de nos besoins.
  2. Je savoure… donc je mange moins Que cherche-t-on dans les grignotages intempestifs ou la malbouffe ? Du plaisir. Un plaisir qui souvent nous échappe faute de ne plus savoir le reconnaître.
    Aussi, la modification de notre comportement alimentaire doit-elle prendre en compte le plaisir que nous éprouvons à manger. Si nous mangeons trop vite, notre plaisir est trop bref, moins satisfait, réduit, frustré. Il faut prendre le temps de manger pour prendre le temps d’éprouver du plaisir.

Je soigne les repas

Le moment du repas doit être dédié à la prise de nourriture et au plaisir de manger. Je m’installe toujours à table pour manger et je soigne la présentation, même lorsque je suis seule. Je ne regarde pas la télé et je ne lis pas en mangeant, pour mieux être à l’écoute des réactions de mon organisme.

Vive la qualité !

Je prépare de vrais repas originaux et diététiques. Comme je me fais vraiment plaisir en mangeant, même de petites quantités, je ne ressens pas de frustrations alimentaires. Ainsi, je ne craque plus parce que je mange « bien » au bon moment. Sans oublier bien sûr l’existence de lourdes conséquences des aliments préparés sur la santé.

Je varie les plaisirs

J’adopte les modes de cuisson qui se passent d’huile (wok, cuisson à la vapeur, grillades…). Je varie les saveurs avec les herbes aromatiques et les épices. Et je me facilite la vie avec les plats modernes (surgelés, salades en sachets…) qui permettent de diversifier les menus même si je manque de temps.

J’évite la monotonie

… ou je risque d’abandonner vite des résolutions impossibles à tenir sur le long terme. Je diversifie les aliments, les présentations et les menus : si je mange toujours les mêmes plats, je cours droit à la frustration … et aux dérapages ! Je fais preuve d’imagination, j’achète un livre de recettes diététiques et j’essaie de nouveaux plats avec les aliments à privilégier pour maigrir : à moi les nouveautés !

Je ne saute pas de repas

Sauter un repas perturbe le rythme de l’organisme : fatigue et envies de grignotages seront immanquablement au rendez-vous. En aucun cas je ne saute le repas par manque de temps ou pour faire des courses. Si j’ai fait un écart au repas précédent et que je n’ai pas très faim, j’allège le repas suivant, c’est tout !

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.